Eco-conception : définition, objectif, démarche

Eco-conception : définition, objectif, démarche

Envie de vous familiariser avec l'éco-conception? Tout ce que vous avez toujours voulu savoir

C'est quoi l'éco-conception ?

L’éco-conception c’est l’ensemble des actions qui permettent de limiter les déchets et de réduire la consommation des ressources avant l’étape de conception. Elle fait partie intégrante de la stratégie RSE et du management environnemental.

Elle a pour objectif de participer à la réduction des impacts environnementaux négatifs des produits tout au long de leur cycle de vie.


Ses bénéfices

Selon le ministère de la transition écologique elle apporte plusieurs bénéfices:

  • - Des gains environnementaux: L’éco-conception apporte des gains environnementaux qui peuvent concerner la préservation des ressources et de la biodiversité, la prévention des pollutions et des nuisances, l’équilibre du climat, la destination des sols.
  • - La connaissance du produit: L’éco-conception apporte un nouveau regard sur les produits, quel que soient le métier et la branche concernés. Les retours d’expériences sont concordants: ils apportent des enseignements originaux, « des choses auxquelles on ne s’attendait pas ».
  • - Un effet positif sur la synergie dans l’entreprise et vis-à-vis des partenaires: L’éco-conception demande la participation de nombreux métiers au sein de l’entreprise : conception, marketing, achats, production, qualité, responsable du développement durable. Le caractère intéressant et motivant de l’éco-conception renforce la synergie entre les équipes au sein de l’entreprise.
  • - Un impact sur le coût du produit: L’éco-conception est avant tout une démarche d’arbitrage entre des objectifs parfois contradictoires: qualité, coûts, délais, sécurité, environnement. Les premiers pas de l’éco-conception sont souvent faciles et peu coûteux à mettre en œuvre. Ils peuvent coïncider avec des options de bon sens qui amènent une réduction des coûts : économies de matière (par allègement) ou d’énergie consommée, optimisation de la chaîne logistique (taux de remplissage des camions, chaîne du froid), moindres quantités de déchets à traiter.